Skip to Content

Mise à jour Edgy vers Feisty

But de ce Document Ce document me sert de mémo. Il relate mon expérience lors de la mise à jour de Kubuntu Edgy vers Feisty. Je l’ai écrit pour me souvenir des différentes opérations que j’ai dû effectuer. Je le diffuse car cela pourra servir à d’autres personnes.

Situation initiale Une machine sous Kubuntu 6.10. En fait celle-ci a été initialement installée avec la 5.04 puis a été successivement mise à jour en 5.10, 6.06, 6.10 et donc maintenant en 7.04.

La mise à jour

Il suffit de remplacer dans le (...)

But de ce Document

Ce document me sert de mémo. Il relate mon expérience lors de la mise à jour de Kubuntu Edgy vers Feisty. Je l’ai écrit pour me souvenir des différentes opérations que j’ai dû effectuer. Je le diffuse car cela pourra servir à d’autres personnes.

Situation initiale

Une machine sous Kubuntu 6.10. En fait celle-ci a été initialement installée avec la 5.04 puis a été successivement mise à jour en 5.10, 6.06, 6.10 et donc maintenant en 7.04.

La mise à jour

Il suffit de remplacer dans le fichier /etc/apt/sources.list toutes les occurrences edgy par feisty. En fait j’en profite également pour supprimer ou commenter tous les dépôts supplémentaires que j’ai ajouté pour installer des logiciels non disponibles sur les dépôts officiels ubuntu et notamment getautomatix ainsi que les lignes qu’il a ajouté.

Après cela j’utilise une console texte (Alt-Ctrl-F1) pour effectuer cette mise à jour. Même si linux supporte parfaitement de mettre à jour des logiciels en cours d’utilisation, certaines applications, notamment celles qui utilisent des plugins peuvent poser problèmes. En effet la version chargée en mémoire (l’ancienne donc) va utiliser en cas de besoin les plugins de la nouvelle version qui n’ont pas forcément été prévus pour.

Après il suffit de lancer les commandes suivantes :

sudo aptitude update
sudo aptitude dist-upgrade

Le système me propose alors de télécharger 1381 nouveaux paquets qui totalisent 1199 Mo. Lors d’une précédente mise à jour, le téléchargement avait été particulièrement long. C’est la raison qui m’a poussé à faire celle-ci un jour avant la libération officielle. Cette fois ci, le téléchargement dura moins d’une heure ce qui selon les indications de la commande aptitude correspond à une vitesse moyenne de téléchargement de 338Ko/s.

La mise à jour va elle durer un peu plus d’une heure avec parfois des questions. J’ai accepté les choix proposés par défaut pour les logiciels mdadm et libssl. Il y a également les traditionnelles interrogations concernant les fichiers de configuration.
A chaque fois D (diff) permet de voir les changements entre la version actuelle et la nouvelle

  •  /etc/bash.bashrc : l’autocomplétion des paramètres des commandes est toujours mise en commentaire. Je conserve donc ma version.
  •  /etc/cups/cupd.conf : il y a énormément de différences. Il faut dire que j’utilise cups sans passer par samba pour partager mon imprimante avec les postes windows. Ceci m’a donc conduit à faire pas mal de modifications dans ce fichier de configuration assez copieux. Je le conserve donc à chaque fois en espérant qu’il continuera de fonctionner avec la nouvelle version.
  •  /etc/apache2/apache2.conf
  •  /etc/php5/apache2/php.ini
  •  /etc/php5/cli/php.ini : pour ces 3 fichiers qui eux aussi présentent beaucoup de différences, je choisis là d’utiliser la nouvelle version. En effet, les changements que j’ai été amené à faire doivent concerner des essais sur des logiciels que je n’utilise plus. Et dans ce cas il est toujours préférable d’utiliser la dernière version du fichier de configuration , même si le choix par défaut conseille de conserver l’ancien pour des raisons de compatibilité.

    Une fois ceci fait, il ne reste plus qu’à redémarrer. Un petit Ctrl-Alt-Suppr permet de le faire en fermant proprement le système. Et après le redémarrage je me retrouve dans une console en mode texte. Je me souviens alors que lors d’une précédente mise à jour, il était important d’avoir un bureau complet sinon X.org n’était pas installé complètement. Je m’empresse donc de lancer la commande aptitude install kubuntu-desktop et là effectivement il me charge 33 Mo de paquets supplémentaire.

    Nouveau redémarrage et toujours la console texte. Bon, il va falloir creuser un peu plus. L’avantage avec linux, c’est que le système consigne énormément d’informations dans des fichiers log. Ceux-ci se trouvent dans le répertoire /var/log. Celui qui concerne le système d’affichage s’appelle Xorg.0.log
    Celui-ci m’indique une erreur sur la dernière ligne du fichier. En fait il s’agit de modifications que j’avais effectué lors de la dernière mise à jour. Cette dernière ligne n’a pas de retour chariot et visiblement ceci ne plaît pas à cette nouvelle version de X.org car il ne voit carrément pas le EndSection à la fin du fichier /etc/X11/xorg.conf

    Nouveau redémarrage et là, c’est tout bon.

    Conclusions

  •  J’ai maintenant un système à jour avec les toutes dernières versions des logiciels, notamment openoffice 2.2 sorti depuis très peu de temps.
  •  Une fois de plus, le système me paraît plus réactif.

    Donc, une mise à jour à faire sans aucune hésitation.

    Historique des modifications

    Version Date Commentaire
    0.1 19/04/2007 Création par Jibux
  • Commentaires

    > Mise à jour Edgy vers Feisty

    oui, c’est vrai tu as raison.
    Je vais rajouter sudo

    > Mise à jour Edgy vers Feisty

    Concernant le compte root, il faut peut-être le préciser car il me semble qu’il n’existe pas par défaut ?

    > Mise à jour Edgy vers Feisty

    Salut Claude

    Je ne cherche pas à te faire changer de distribution, mais si tu te débrouilles avec Debian tu te débrouilleras tout pareil avec Kubuntu car c’est en gros une SID qui est stabilisée tous les 6 mois.

    Ceci dit Debian est très bien, surtout avec le nouvel installateur graphique. Malheureusement elle est visiblement beaucoup moins performante pour détecter le matériel. En effet j’ai tenté de l’installer ce week-end sur mon PC et le système plante sur X.

    > Mise à jour Edgy vers Feisty

    Salut Tony

    >Tu n’utilises pas sudo pour faire "aptitude update" ?

    Non car comme je suis dans une console j’utilise directement le compte root.

    >A mon avis, il n’est pas nécessaire de passer en mode console,

    Il me semble me souvenir que le système a parfois du mal à se fermer correctement après une telle mise à jour, alors je le fais depuis une console et lance le redémarrage avec alt-ctrl-supp, mais je suis d’accord avec toi cela ne doit pas être indispensable.

    Concernant CUPS, je crois effectivement que ça vaut un nouvel article car il y a pas mal de paramètres à configurer. En plus j’ai l’impression que le fichier de configuration a pas mal évolué.

    Merci pour tes encouragements

    > Mise à jour Edgy vers Feisty

    Deux petites remarques :

  •  Tu n’utilises pas sudo pour faire "aptitude update" ?
  •  A mon avis, il n’est pas nécessaire de passer en mode console, mais par contre il est en effet conseillé de redémarrer pour être sur que le système utilise bien les dernières librairies pour fonctionner.
    Sinon, j’aime bien tes explication sur le remplacement des fichiers de configuration.

    Autrement, j’aimerais bien avoir quelques explications ou éventuellement un nouvel article sur la configuration que tu effectues dans CUPS pour installer tes imprimantes Windows sans passer par Samba.

    Merci pour cet article.

  • > Mise à jour Edgy vers Feisty

    Lu et heureusement que je bidouille Debian pour le multimédia sinon je serais déjà sous feisty :(
    Claude.