Skip to Content

Mise à jour Dapper vers Edgy

But de ce Document Ce document me sert de mémo. Il relate mon expérience lors de la mise à jour de (KX)ubuntu Dapper vers Edgy. Je l’ai écrit pour me souvenir des différentes opérations que j’ai dû effectuer. Je le diffuse car cela pourra servir à d’autres personnes.

Situation initiale Une machine sous Kubuntu. En fait les deux bureaux KDE et XFCE sont fonctionnels. Cet article relate la première installation d’ubuntu sur ce PC ultra-portable vieillissant.

La mise à jour J’ai suivi presque à la (...)

But de ce Document

Ce document me sert de mémo. Il relate mon expérience lors de la mise à jour de (KX)ubuntu Dapper vers Edgy. Je l’ai écrit pour me souvenir des différentes opérations que j’ai dû effectuer. Je le diffuse car cela pourra servir à d’autres personnes.

Situation initiale

Une machine sous Kubuntu. En fait les deux bureaux KDE et XFCE sont fonctionnels. Cet article relate la première installation d’ubuntu sur ce PC ultra-portable vieillissant.

La mise à jour

J’ai suivi presque à la lettre les instructions données ici.

  •  Dans Konqueror afficher le répertoire /etc/apt, puis faire un clic droit sur le fichier sources.list puis choisir dans le menu "Actions / Editer en tant que root".
  •  Dans KWrite choisir "Edition / Remplacer..." pour changer toutes les occurrences de dapper en edgy
  •  lancer une console système avec "Menu K / Système / Terminal(Konsole)"
  •  il faut ensuite taper les commandes suivantes :

    sudo apt-get update
    sudo apt-get dist-upgrade
    sudo apt-get clean
    sudo apt-get install python-qt3 python-kde3 ubuntu-minimal xubuntu-desktop
    sudo apt-get clean
    sudo apt-get dist-upgrade
    sudo apt-get clean

    Pendant le processus de mise à jour beaucoup de lignes vont défiler. Parfois ce défilement s’interompt pour afficher un écran tel celui-ci :


    Fichier de configuration « /etc/bash.bashrc »
    ==> Modifié (par vous ou par un script) depuis l'installation.
    ==> Le distributeur du paquet a fourni une version mise à jour.
      Que voulez-vous faire ? Vos options sont les suivantes :
       Y ou I  : installer la version du responsable du paquet
       N ou O  : garder votre version actuellement installée
         D     : afficher les différences entre les versions
         Z     : suspendre ce processus pour examiner la situation
    L'action par défaut garde votre version actuelle.
    *** bash.bashrc (Y/I/N/O/D/Z) [défaut=N] ?              

    En principe, je préfère toujours installer la nouvelle version. La visualisation des différences montre qu’il existe des lignes supplémentaires en plus des modifications que j’ai effectuée pour activer l’autocomplétion des paramètres des commandes. Je réponds donc Y pour installer cette nouvelle version. Je le modifierai après l’installation pour réactiver cette fonction bien pratique.

    J’ai choisi le paquet xubuntu-desktop au lieu de kubuntu-desktop, car celui-ci est beaucoup moins volumineux notamment grâce à l’absence d’OpenOffice. Pour une machine disposant de suffisamment de place sur le disque dur vous pouvez opter pour ce dernier.

    Après cette longue mise à jour, il faut redémarrer l’ordinateur et booter sur le nouveau noyau 2.6.17.

    Fin de la mise à jour

    A ce stade on se retrouve avec la nouvelle version, tout s’est très bien passé, mais il faut faire un peu le ménage pour que cela soit parfait.

    Pour cela on utilise synaptic "Menu K / Sytème / Gestionnaire de paquets (Gestionnaire de paquets Synaptic)"

  •  Mise à jour des paquets pouvant l’être. Il faut cliquer sur le bouton "État" et cliquer sur "Installés (pouvant être mis à jour)". Pour chaque paquet listé, il faut demander la mise à jour en cliquant sur le petit carré avec l’étoile et accepter la suppression des paquets proposés.
  •  Suppression de l’ancien noyau. On va rechercher les paquets avec le motif "2.6.15" et supprimer dans la liste linux-images-2.6.15-27-686
  •  Cliquer sur le bouton "Appliquer" pour exécuter les actions précédentes
  •  Suppression des résidus de configuration en choisissant la ligne "Non installés (résidus de configuration). Il faut ensuite sélectionner tous les paquets (Ctrl-A) puis choisir l’option "Sélectionner pour suppression complète.
  •  Appliquer à nouveau.

    Voilà c’est terminé. Ce vieux PC (céléron 400 MHz, 192Mo de RAM) est encore capable de faire fonctionner relativement confortablement la toute dernière version de GNU/linux avec le bureau KDE !

    Les améliorations apportées par cette version

  •  Le temps nécessaire pour obtenir l’écran de kdm a diminué (1’45 au lieu de 2 minutes).
  •  Les polices de caractères sont plus belles.
  •  Le bouton ON/OFF du portables permet maintenant d’arrêter le système.
  •  Tous les logiciels dans leur version la plus récente.

    Les ennuis qui peuvent apparaître après la mise à jour

  •  Perte de l’accélération matérielle de la carte graphique. Lorsqu’on lance le programme glxgears, celui-ci affiche ce message Xlib:  extension "XFree86-DRI" missing on display ":0.0".
    On peut corriger ce problème en ajoutant les lignes suivantee à la fin du fichier /etc/X11/xorg.conf
    Section "ServerFlags"
           Option  "AIGLX" "off"
    EndSection

    Section "Extensions"
           Option "Composite" "Disable"
    EndSection

    Conclusion

    Une mise à jour à faire absolument !

    Historique des modifications

    Version Date Commentaire
    0.1 28/10/2006 Création par Jibux
  • Commentaires

    > Mise à jour Dapper vers Edgy

    Il faudrait dire de faire attention a l’ecran de nouvelle version des conffiles ! Pour la completion bash, on peut installer la nouvelle version sans probleme mais imagine pour un apache ou un xorg c’est tres grave ! En tout cas il faut savoir que dpkg est intelligent, si on choisit de ne pas installer la nouvelle version d’un fichier Y.conf, la nouvelle version sera quand copiee avec le nom Y.conf.dpkg-dist et si on choisit d’ecraser, la version d’avant est sauvegardee en Y.conf.dpkg-old. Je pense que c’est un point a preciser, parce que quelqu’un d’inexperimente, a qui ont a configure un serveur X ou autre peut perdre cette conf.

    > Mise à jour Dapper vers Edgy

    A priori, si c’est comme la dernière fois, un bouton dans adept (équivalent de synaptic pour KDE) permet de faire cette mise à jour simplement en cliquant dessus.

    Mais je ne suis pas assez patient pour attendre que celui-ci apparaissent ;-)

    Il est certainement possible de la lancer aussi depuis synaptic, mais pour ce genre d’opération, l’interface graphique n’apporte pas grand chose sauf si on peut tout déclencher en appuyant sur un bouton comme dans adept.

    Et puis un petit peu de ligne de commande ne peut pas faire de mal ...

    > Mise à jour Dapper vers Edgy

    Bonsoir Jibux,

    Je ne comprend pas pourquoi la procédure de mise à jour ne se fait pas depuis synaptique mais en ligne de commande.

    C’est étonnant pour une distribution orienté grand public, non ?