Skip to Content

Installation de base d’une Debian ETCH

But de ce document

Ce document me sert de mémo pour installer une Debian ETCH (Stable) de base (sans interface graphique). Je le diffuse en espérant qu’il puisse servir à d’autres personnes.

L’installation se fait à partir d’un CD minimal et d’une liaison ADSL.

Pré-requis

Il est nécessaire d’avoir de bonnes notions dans l’installation de Linux pour pouvoir utiliser ce mémo. En particulier pour la partie partitionnement des disques qui n’est pas détaillée.

Il est conseillé également de savoir utiliser l’éditeur VI pour modifier les fichiers de configuration.

Pour finir, vous pouvez consulter mon mémo consacré à la gestion des paquets avec dpkg, apt-get et aptitude sous Debian :

  •  http://www.coagul.org/article.php3 ?id_article=157

    Téléchargement du CD

    Si vous disposez d’un accès ADSL, il est inutile de télécharger une image complète. Les versions « Petit CD » de 180Mo ou 40 Mo sont suffisantes :

  •  http://www.debian.org/distrib/netinst

    L’image est disponible en deux versions :

  •  businesscard.iso de 40 Mo
  •  netinst.iso de 180 Mo

    Remarque : Pour une installation complète via Internet, la version la plus légère est suffisante dans la plupart des cas mais personnellement j’utilise la version « netinst » car elle dispose de plus de drivers.

    Boot sur le CD

    Après avoir gravé l’image ISO sur un CD, il faut booter sur le CD (en modifiant le bios si c’est nécessaire).

    Le premier écran d’installation demande de choisir la langue et ensuite, il suffit en général de laisser les valeurs par défaut jusqu’à la partie partitionnement des disques.

    Partitionner les disques avec l’outil partman

    ATTENTION : Cette partie nécessite une très bonne connaissance de la gestion des partitions des systèmes Linux.

    Avec Partman, il est possible de créer, modifier, redimensionner et supprimer des partitions.

    Pour installer Debian, il faut au minimum paramétrer deux partitions :

  •  Une partition « / » avec un système de fichiers « ext3 » ou compatible Linux.
  •  Une partition de type « swap » d’une taille au moins égale à celle de la mémoire vive.

    Installation du système de base Debian

    L’installation des paquets commence et se termine par l’installation du programme de démarrage Grub.

    Ensuite, il est demandé de redémarrer l’ordinateur. Lors du démarrage et de l’affichage du menu de Grub, il est possible de vérifier que les autres systèmes installés sur le disque dur fonctionnent toujours.

    Configuration du système de base Debian

    Après le redémarrage, il est posé un certain nombre de questions auxquelles il est possible de répondre dans la majorité des cas en utilisant les valeurs par défaut.

    Il faut également saisir un mot de passe pour l’administrateur et indiquer un nom d’utilisateur avec son mot de passe.

    Vers la fin il est demandé de choisir le type de paquets à installer. Personnellement, j’indique « Système standard » et surtout pas l’environnement graphique proposé par défaut car cela installe Gnome avec tout un ensemble de logiciels par forcément désirés.

    Et le login de connexion apparaît indiquant que l’installation du système de base est terminée :-)

    En ligne de commande, faut-il utiliser « aptitude » ou « apt-get » ?

    Si comme moi, vous utilisez la ligne de commande pour installer vos paquets, vous avez le choix entre « apt-get install  » ou « aptitude install  »

    Aptitude est reconnu pour mieux gérer les dépendances et en plus il est capable de proposer l’installation de paquets conseillés.

    Donc, je conseille d’utiliser aptitude, mais apt-get fonctionne très bien également :-)

    Dans tous les cas il est déconseillé d’alterner entre les deux systèmes, donc faites votre choix si possible dés le début.

    Installer VIM avec la coloration syntaxique

    Installer vim :

    # aptitude install vim vimhelp-fr

    Pour activer la coloration syntaxique il faut décommenter dans le fichier « /etc/vim/vimrc  » la ligne suivante :

    syntax on

    Remarques sur /etc/profile et /etc/bash.bashrc

    Le fichier « /etc/bash.bashrc » est utilisé pour les shells interactifs (ex : Un terminal sous KDE)

    Le fichier « /etc/profile » est utilisé pour les shells de connexion (ex : Shell de ALT+F1 ou via SSH)

    Pour avoir la même configuration que ce soit en shell interactif ou de connexion, il est possible d’exécuter le contenu de « /etc/profile » depuis « /etc/bash.bashrc » en ajoutant ces lignes au début de « /etc/profile  » :

    if [ -f /etc/bash.bashrc ]; then
       . /etc/bash.bashrc
    fi

    Adapter le menu de démarrage ou les options du noyau avec Grub

    Le fichier de configuration de Grub est « /boot/grub/menu.lst ». Contrairement à Lilo, il n’est pas nécessaire de réinstaller Grub après avoir modifié son fichier de configuration.

    Si vous avez plusieurs systèmes installés, vous pouvez changer celui lancé par défaut en modifiant la ligne «  default  » :

  •  default 0 -> Démarre la première ligne du menu.
  •  default 2 -> Démarre la troisième ligne du menu.

    Pour augmenter le nombre de lignes affichées sur l’écran lors du démarrage, il faut activer le framebuffer dans les options du noyau. Pour avoir un affichage en 1024x768 sur 16 bits, il faut ajouter l’option « vga=791 » dans les options du noyau, ce qui donne dans mon cas :

    kernel /boot/vmlinuz-2.6.15-1-686 root=/dev/sda6 ro vga=791

    Pour mettre une option par défaut pour chaque noyau de votre système (y compris les futurs noyaux), vous pouvez ajouter vos options dans le fichier « /boot/grub/menu.lst » au bout de la ligne « # defoptions= ». Exemple :

    # defoptions=vga=791

    Attention : Il ne faut pas décommenter la ligne en enlevant le « # »

    La commande suivante, permet de détecter vos noyaux et de mettre à jour le menu de grub en conséquence en tenant comptes des options indiquées précédemment :

    # update-grub

    Mise à jour du système

    Récupérer la dernière liste des paquets, d’après le contenu de « /etc/apt/sources.liste »

    # aptitude update

    Mettre à jour le système :

    # aptitude upgrade

    Remarque 1  : Plus la version du CD d’installation est ancienne, plus le nombre de paquets à mettre à jour est important.

    Remarque 2 : La commande « aptitude dist-upgrade », permet également de mettre à jour le système, mais cette dernière est conseillée uniquement pour passer d’une version stable à testing ou de testing à unstable. Elle permet également de forcer l’installation de certains paquets récalcitrants.

    Purger les fichiers téléchargés dans « /var/cache/apt/archives » pour libérer de la place

    # aptitude clean

    Bash avec complétion intelligente

    Sous Linux, tout le monde connaît la complétion automatique avec la touche TAB, mais la complétion intelligente permet en plus d’avoir la liste des options d’une commande (ex : apt-get) ou de connaître la liste des paquets commençant par certains caractères (ex : apt-get install vi +TAB). Je trouve qu’utiliser les commandes « apt » avec la complétion intelligente est pour moi plus simple que d’utiliser synaptique.

    Pour activer la complétion intelligente, il faut décommenter les lignes suivantes dans le fichier « /etc/bash.bashrc » :

    if [ -f /etc/bash_completion ]; then

       . /etc/bash_completion

    fi

    Bash avec complétion dès la première tabulation

    Sous Debian, pour avoir la liste des choix possibles de la complétion il est nécessaire d’appuyer deux fois sur la touche TAB.

    En ajoutant la ligne suivante à la fin du fichier « /etc/inputrc » ou du fichier «  /.inputrc », la liste des choix sera affichée dés la première tabulation :

    set show-all-if-ambiguous on

    Coloration du résultat de la commande ls

    Pour avoir un résultat avec différentes couleurs de la commande ls, il faut saisir le paramètre
    « —color », ce qui donne :

    ls --color

    Pour ne pas saisir ce paramètre à chaque fois, il faut ajouter un alias à cette commande dans le fichier «  /.bashrc » ou le fichier « /etc/profile » :

    alias ls='ls --color'

    Synchroniser l’heure du PC sur celle d’un serveur

    Installer le paquet ntpdate

    # aptitude install ntpdate

    Pour synchroniser l’heure du poste sur celle du serveur 192.0.0.1 il faut saisir la commande :

    ntpdate 192.0.0.1

    Il est possible enfin de redémarrer le service ntpdate, pour synchroniser l’heure sur un serveur par défaut (pool.ntp.org) :

    /etc/init.d/ntpdate reload

    Pour synchroniser l’heure automatiquement tous les jours, il faut éditer la crontab de root :

    crontab -e

    Et saisir la ligne suivante pour actualiser l’heure du lundi au vendredi (1-5) à 6H30 du matin :

    30 06 * * 1-5 /usr/sbin/ntpdate 192.0.0.1

    Pour vérifier dans les logs, que la commande fonctionne correctement :

    tail -f /var/log/syslog

    Utiliser VIM comme éditeur de texte par défaut

    Depuis quelques temps sous Debian, l’éditeur par défaut utilisé par exemple pour « crontab -e », n’est plus «  vim  » mais «  nano  ». Pour remettre «  vim  », il faut utiliser cette commande et choisir votre éditeur favoris dans la liste :

    # update-alternatives --config editor

    Installer KDE, CUPS et d’autres programmes

    Pour installer KDE et CUPS, vous pouvez suivre ce mémo :

  •  http://www.coagul.org/article.php3 ?id_article=159

    Pour installer d’autres programmes, vous pouvez regarder dans cette rubrique :

  •  http://www.coagul.org/rubrique.php3 ?id_rubrique=32

    Historique des modifications

    Version Date Commentaire
    0.1 21/09/04 Création par Tony GALMICHE
    1.0 10/06/06 Nombreuses modifications suite à deux nouvelles installations
    1.2 04/09/06 Mise à jour suite à l’installation d’un nouveau poste
    1.3 31/03/08 Mise à jour suite à l’installation d’un nouveau serveur
  • Commentaires

    Installation de base d’une Debian Testing (Etch)

    .bashrc est utilisé dans un shell interactif (ex : konsole dans KDE). Pour un shell de connexion, il faut utiliser les fichiers /.bash_profile ou /.profile

    Un "man bash" permet d’avoir plus d’infos à ce sujet.

    Installation de base d’une Debian Testing (Etch)

    ok merci. Mais parcontre /.bashrc ne marche pas

    Installation de base d’une Debian Testing (Etch)

    Bonjour, il faut la mettre tout à la fin du fichier "/etc/profile" ou "/etc/bash.bashrc"
    Ensuite, il faut se déconnecter et se reconnecter

    Installation de base d’une Debian Testing (Etch)

    Salu j’ai voulu mettre la coloration de ls mais sa ne marche pas. On doit mettre où la ligne a rajouter (au debut, a la fin...) ?

    > Installation de base d’une Debian Testing (Sarge)

    Pour la neuf box, le DHCP est normalement activé par défaut, enfin il me semble.

    De toute façon, si tu as besoin d’aller bidouiller la config de la box, tu prends une machine que tu branche en ethernet dessus et tu tapes dans la barre d’adresse 192.168.1.1, ou 192.168.0.1, je sais plus.

    le login et le password c’est "admin".

    Bonne chance.

    > Installation de base d’une Debian Testing (Sarge)

    Si l’accès à la neufbox via navigateur ne marche pas : http://www.justneuf.com/installer-neufbox-trio3c-en-bridge.html

    Problèmes pour l’ADSL neuf

    Bonjour,

    Merci pour cette page.

    1. Je n’arrive pas à me connecter sur la neuf box pour la configurer en DHCP. Aucune connexion, ni avec Firefox ni avec IE.

    2. Mon installation netinst est faite, mais je ne parviens pas à faire fonctionner le lien dsl pour poursuivre. J’ai tout configuré avec pppoeconf et le plog donne :
    "couldn’t increase MRU to 1500
    CHAP authentication succeeded : welcome...
    peer from calling number 00:E0:FC:3D:F6:2C authorized
    not replacing default route to eth0 [192.168.1.1]
    cannot determine ethernet adress for proxy ARP
    ...suivi de 4 adresses IP"

    Lors du paramétrage en cours d’installation, j’ai fourni les adresses indiquées par Neuf : 192.168.1.132 / 80.118.196.36

    Merci pour votre aide.

    > Installation de base d’une Debian Testing (Sarge)

    c’est bon ! J’ avais mal lu qu’il fallait éditer le fichier menu.lst ....
    ça marche